Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 11 mois

Mawazine : Chellah accueillera les chants des îles du monde entier
e concert d’ouverture de la scène du Chellah sera donné par la chanteuse chypriote Vakia Stavrou.

Après «Les chants mystiques du monde» en 2016, le site mythique de Chellah accueillera cette année les chants des îles du monde entier, et ce à l’occasion du Festival Mawazine Rythmes du Monde, prévu du 12 au 20 mai 2017. Selon les organisateurs, le festival recevra encore les plus grands interprètes autour d’un thème : les îles. Au programme, des concerts inoubliables au cours desquels le public découvrira des répertoires ancestraux.

Ainsi, le concert d’ouverture de la scène du Chellah sera donné par la chanteuse chypriote Vakia Stavrou. Celle-ci porte dans sa musique un héritage de sonorités et de couleurs chaudes qui rappellent son origine: la Méditerranée. Considérée comme une voix envoûtante et déchirante par la presse, Vakia a un timbre qui ne peut être décrit en quelques mots. Le lendemain, dimanche 14 mai, Justin Vali de Madagascar offrira une performance inédite de la valiha, une cithare tubulaire en bambou emblématique de la grande île et dont il est un virtuose. Sa sonorité résonne comme un mélange de harpe, de kora et de clavecin.

Pour ce concert exceptionnel, Justin Vali a invité cinq musiciens maîtrisant toute la richesse des styles musicaux de Madagascar. Il sera, entre autres, accompagné par Régis Gizavo, le maître de l’accordéon malgache. Justin Vali est le détenteur du Grand Prix de la Sacem 2006 pour les musiques traditionnelles. Lundi 15 mai, la formation Maqâm Roads initiera le public aux différents univers du Maqâm dans le contexte de l’île de Marmara, creuset des effluves musicales venues d’ailleurs: Tba’ de Tunisie, Raga d’Inde, Gnawa du Maroc.

Chicuelo & Marco Mezquida, venus des Baléares, proposeront, mardi 16 mai, la réunion de deux personnalités artistiques dans un mélange marqué par l’authenticité, l’admiration mutuelle et une dévotion complète à la musique. Marco Mezquida est un musicien complet, légendaire. Créateur d’un style pianistique unique, il s’imprègne et se nourrit de la diversité.

Juan Gómez «Chicuelo» est quant à lui un des guitaristes les plus importants du flamenco et l’un des compositeurs les plus productifs et originaux de ces dernières générations. Mercredi 17 mai, Agathe Iracema, originaire d’Ilha Grande au Brésil, déclarera son amour pour le jazz et la musique brésilienne. Cette chanteuse franco-brésilienne transportera le public dans un voyage des précurseurs de la bossa nova aux rythmes contemporains.

Par la suite, jeudi 18 mai, c’est Stella Gonis, chanteuse, danseuse et tanbouyée de Bèlè, qui bercera les festivaliers par ses rythmes ancestraux. Vendredi 19 mai, c’est La Réunion qui sera à l’honneur avec Saodaj’, un groupe emblématique de la nouvelle génération d’artistes ayant repris le flambeau du brûlant maloya. La formation place ainsi les voix cristallines de ses membres et l’impétueux rythme ternaire ilien dans le grand concert des musiques mondiales. Enfin, la soirée de clôture, samedi 20 mai, sera dédiée à Elida Almeida. Cette chanteuse conjure le sort d’une enfance difficile par des compositions lumineuses baignées de mélodies folk et teintées des rythmes de l’île de Santiago : batuque, funana et morna. A son écoute, le charme opère instantanément, porté par la sincérité de sa voix et l’immédiateté de son propos.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Le symposium international de sculpture de retour.

Ikram Kabbaj est la seule artiste marocaine considérée comme sculpteur à part entière et l’une des plus importantes dans le monde arabe, à l’instar de son ainée, la jordanienne Mona Saudi
Korsa, long métrage de Abdellah Ferkous, en salles.

Korsa retrace le périple d’un chauffeur de corbillard chargé de transporter une dépouille de Marrakech à Tétouan. Sa femme enceinte l’y accompagne. Mais les choses prennent un tournant des plus loufoques.
L’art culinaire marocain à l’honneur à Tunis lors du 5ème « KidsFest »

La richesse de la cuisine marocaine a été à l’honneur lors du cinquième chapitre du « KidsFest Tunisie », tenu dimanche à Sid Bou Saïd (banlieue de Tunis) sous le signe « C’est la Vie ».
L’artisanat et l’art culinaire marocains à l’honneur à la foire des cultures amies de Mexico

L’artisanat et l’art culinaire marocains sont présents en force à la Foire des cultures amies de Mexico, qui s’est ouverte samedi au centre historique de la métropole, à travers deux stands mettant à l’honneur le savoir-faire artisanal et la richesse de l’art culinaire marocains.
Vernissage à Lima d’une exposition de l’artiste peintre marocain Said Messari

Le vernissage d’une exposition de l’artiste-plasticien marocain Said Messari, intitulée « textures de papier », s’est déroulée, mardi, au musée Métropolitain de Lima, une occasion pour les visiteurs de découvrir une sélection de tableaux mettant en relief les capacités artistiques et la touche unique de l’artiste.
Étangs artificiels du Grand théâtre de Rabat : Les conditions très strictes de la société Bouregreg Cultures

Matériaux utilisés, éclairages, système de circuit d’eau, végétation… Les travaux de réalisation du Grand théâtre de Rabat vont bon train. En effet, la société Bouregreg Cultures, filiale de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, a récemment lancé un appel d’offres pour la réalisation et l’entretien des étangs artificiels de l’édifice.
Le pianiste marocain Marouan Benabdellah enchante le public péruvien le temps d’un récital à Lima.

Le pianiste marocain Marouan Benabdellah a enchanté un public péruvien féru de musique arabe et occidentale classique, le temps d’un récital organisé au siège du Centre culturel Ccori Wasi à Lima.
Prix du Maroc du Livre 2018 : ouverture des candidatures.

Le coup d’envoi des candidatures pour le Prix du Maroc du Livre 2018 a été donné par le ministère de la Culture et de la Communication.Trois nouveaux prix ont été institués.
Vernissage à Rabat de l’exposition « IN-DISCIPLINE » d’une pléiade d’artistes béninois.

Le vernissage de l’exposition des artistes béninois Ishola Akpo, Charly D’Almeida, Gérard Quenum, Nathanaël Vodouhè et Dominique Zinkpè, a eu lieu jeudi à l’Espace Expressions CDG à Rabat.
«Pastorales électriques» : quand l’exode avance sur le fil.

«Pastorales électriques» est un film documentaire d’Ivan Boccara, qui aborde le processus d’électrification dans le Haut-Atlas et ses conséquences sur la population sur le court et moyen terme. Coproduit par «2M», sa diffusion sur la chaîne nationale est prévue pour dimanche 8 avril.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


SONY - DCS-W55
Appareil photo numérique
Capteur numerique - 7.2 méga Pixel
Zoom optique / numérique - 3x / 14x
Mémoire fournie - oui

Leguide Voyage


L'Empreinte du Temps
Envie de dîner en musique, de vous retrouver pour bruncher avec vos amis, ...L'Empreinte du Temps vous accompagne jusqu'à votre table, servi sur un plateau.