Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 10 mois

SIAM 2017 : Plus de 1.200 exposants attendus
Cette année le digital sera au cœur de l’organisation du SIAM avec l’installation d’un réseau et de bornes interactives pour un accès plus facile à l’information pour les
visiteurs.

C’est parti pour la 12ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM). Placée sous le thème «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables», le Salon qui se tient dans la ville impériale de Meknès durant six jours, est un point de rencontre entre les différents acteurs opérant dans les secteurs agricoles. Ce rendez-vous incontournable a été inauguré hier, mardi 18 avril, par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, accompagné par Alpha Condé, président de la Guinée et président en exercice de l’Union Africaine. L’importante délégation guinéenne a pu découvrir les différents stands du Salon international de l’agriculture ainsi que les produits exposés par les coopératives. Il faut dire que cette année, 1.230 exposants ont fait le déplacement dont 910 nationaux et 320 internationaux. Les organisateurs ont également annoncé la présence de 66 pays dans les différents rayons du SIAM.

Venant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie ou encore d’Océanie, le SIAM attire chaque année de plus en plus d’exposants. Un point de rencontre qui va accueillir 1 million de visiteurs cette année, selon les chiffres avancés par les organisateurs du Salon international de l’agriculture au Maroc. Plus encore, l’évènement réunira 372 coopératives et associations qui auront l’occasion d’exposer leurs produits du terroir et de mettre en valeur la richesse de leur savoir-faire. Il est à noter que le Salon est étendu sur une superficie de 172.000 mètres carrés de surface globale et 90.000 mètres carrés couverte d’exposition. Comme à son habitude le SIAM est organisé en deux zones pour ainsi mieux agencer les différents pôles. La zone la plus prisée est la zone A qui regroupe le pôle consacré aux 12 régions du Maroc, le pôle sponsors et institutionnels dédié aux institutions publiques et privées, le pôle international des entreprises étrangères et le pôle produits qui rassemble toutes les PME et grandes entreprises agricoles ou agroalimentaires ainsi que les ONG. Ladite zone dispose également d’un pôle agro-fourniture réservé aux secteurs liés aux intrants et petits équipements en production végétale, un pôle produit du terroir ainsi qu’un pôle élevage. Cette zone a réservé un large espace en plein air scindé eu deux pôles, à savoir le pôle Machinisme dédiée au gros matériel agricole et aux équipements de l’exploitation agricole ainsi qu’un pôle Nature et vie qui rassemble des espaces verts et des activités environnementales. Le SIAM est à la fois une plate-forme professionnelle et un évènement festif et populaire. Pour les professionnels, le Salon est une vitrine sectorielle qui offre une visibilité institutionnelle, du networking, des partenariats, la commercialisation et la possibilité de débattre autour du secteur agricole. Cette année le digital sera au cœur de l’organisation du SIAM avec l’installation d’un réseau et de bornes interactives pour un accès plus facile à l’information pour les visiteurs.

Agrobusiness et chaînes de valeur durables au test

Cette édition vise à répondre aux exigences imposées par l’économie, la sécurité alimentaire et la durabilité des systèmes agricoles. Dans ce sens l’intégration dans l’agrobusiness est tributaire de la solidarité entre les producteurs, les transformateurs, les spécialistes en commercialisation, les entreprises de services alimentaires, les détaillants, les logisticiens, pour à la fois protéger les petits producteurs et préserver la qualité des terres agricoles. Dans cette perspective, le défi de l’agriculture marocaine de demain est de bâtir des systèmes capables de répondre aux attentes des marchés nationaux et internationaux.

L’Italie à l’honneur

Troisième pays agricole de l’Union européenne, l’Italie coopère avec le Maroc dans le domaine agricole depuis les années 60 selon les organisateurs du SIAM. Cette coopération se concrétise à travers plusieurs volets, notamment le mémorandum qui a été ratifié dans ce sens entre l’Agence italienne pour le commerce extérieur (ICE) et l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Le pays figure comme un modèle en matière de développement durable. Ainsi, plus d’une coopérative sur trois en Europe est italienne.

Le Made in Germany en force au SIAM 2017

Pour la 10ème fois, le Made in Germany est présent en force lors du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), sous la tutelle du ministère fédéral de l’alimentation et de l’agriculture. Sur ses pavillons au pôle international et au pôle machinisme, l’Allemagne expose ses compétences en termes de matériel, d’intrants et de génétique et renforce ses contacts avec ses partenaires marocains. Convaincus du rôle du Maroc en tant que plate-forme vers l’Afrique, les exposants allemands profitent également du salon pour approcher les représentants africains et élargir leurs rayons d’action. «Nos opérateurs voient le Maroc non seulement comme marché, mais aussi comme partenaire pour ouvrir les portes vers l’Afrique», affirme Hendrik Acker, conseiller agricole auprès de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne. «Pour cette participation, nous avons mis en place un programme de rencontres ciblées entre nos experts agricoles et les délégations venant du continent», a fait savoir M. Acker. Le pavillon allemand a accueilli les représentants de douze pays africains, s’échangeant avec les sociétés allemandes sur des défis spécifiques.

Bien au-delà de sa présence fidèle au SIAM, l’Allemagne accompagne les opérateurs marocains tout au long de l’année.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Tourisme : l’hébergement informel fait toujours de la résistance.

L’opération nationale de régularisation n’a pas donné les résultats escomptés, mais quelques villes touristiques poursuivent le travail. A Marrakech, près de 280 maisons d’hôtes sont sorties de l’informel depuis 2015. Les résultats sont faibles à Rabat et Fès. Des pourparlers sont en cours entre l’Exécutif et Airbnb pour régler le problème du parc locatif des particuliers.
Les hommes d’affaires marocains et qataris examinent des propositions de projets de partenariat

L'échange de points de vue sur des propositions de projets de partenariat pour le renforcement des investissements a été au centre d’une séance de travail tenue, mercredi à Doha, entre une délégation marocaine de 27 hommes d’affaires et les responsables de l’Autorité qatarie de l’investissement, Fond souverain qatari dédié à la promotion des investissements aux niveaux local et international.
Quand le tramway enfonce les prix de l’immobilier résidentiel !

La demande de biens situés en face des lignes de tramway en net recul à Casablanca et Rabat. Les acheteurs fuient les nuisances sonores et la rareté des places de stationnement. Promoteurs et propriétaires d’appartements se trouvent obligés de revoir leurs prix à la baisse.
Le Maroc va négocier un nouvel accord de pêche avec l’UE

Le Conseil de l’UE donne mandat à la Commission européenne
57% des retraités du secteur privé perçoivent moins de 1 500 DH !

La pension minimale dans le secteur public est à 1 500 DH depuis janvier 2018. A la CNSS, 26% des retraités perçoivent une pension inférieure à 1 000 DH. Ailleurs, c’est l’Etat qui prend en charge le minimum vieillesse.
Guelmim-Oued Noun : 994 millions DH d’investissement injectés en 2017

Le nombre d’entreprises créées a bondi de 60% par rapport à l’année 2016
Cosmétiques : les opérateurs créent une association pour organiser le secteur.

Les sept membres fondateurs contrôlent environ 80% du marché. Ils ont un double objectif : structurer et développer leur activité et garantir la sécurité des consommateurs.
Les organisations du transport et de la logistique en conclave à Marrakech

C’est à Marrakech que se tiendra le premier Congrès africain des organisations du transport et de la logistique.
Pêche maritime et aquaculture : Ferme volonté de renforcer la coopération maroco-nippone

Le renforcement de la coopération maroco-nippone dans les domaines de la pêche maritime et de l’aquaculture était au centre de la visite de travail, du 6 au 8 février au Japon, de la secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaida.
Iresen et Tesla Energy Institute scellent un partenariat

L’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et Tesla Energy institute scellent partenariat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- DISNEY Puzzle
60 pièces 5ans+

Leguide Voyage


Medloc
Medloc est une agence réceptive pour groupes et individuels une équipe jeune, dynamique dotée d’une grande expérience professionnelle.