Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 12 jours

Immersion dans la pré-générale d’une opérette
Supervisées par le metteur en scène, Jean-Mark Biskup, les répétitions des ballets sont tantôt accompagnées de musique de piano installé sur place en attendant l’arrivée de l’orchestre, tantôt elles ne le sont pas.

Il est 16h30. Les solistes et les ballets participant à l’opérette «La Veuve Joyeuse» ont été mercredi dernier au théâtre national Mohammed V à Rabat, en pleines répétitions, parés à la pré-générale de cette œuvre interprétée jusqu’à ce 18 avril par l’Orchestre philharmonique du Maroc.

Supervisées par le metteur en scène, Jean-Mark Biskup, les répétitions des ballets sont tantôt accompagnées de musique de piano installé sur place en attendant l’arrivée de l’orchestre, tantôt elles ne le sont pas. Entre-temps, le metteur en scène donne ses directives aux ballets pour que les chorégraphies soient interprétées dans les règles de l’art. Parallèlement, les décors sont en finition sur la scène au moment où les artistes disposent d’une heure de battement avant de commencer la pré-générale à 19h. A cette heure-ci, l’orchestre est déjà dans la salle.

L’orchestre se joint à la partie

Dès que les musiciens de l’Orchestre philharmonique du Maroc, en tenues décontractées, sont installés, leur président fondateur, Farid Bensaid, donne le la. Après quelques instants, le chef d’orchestre Olivier Holt fait son entrée dans la salle et salue les interprètes qui accordent leurs instruments. Après quoi, il autorise la levée de rideau.

Place à la musique joviale de l’opérette de Franz Léhar interprétée par l’orchestre. Pour sa part, le metteur en scène, qui joue le rôle du praon Popoff dans l’œuvre, se déplace tout comme d’autres personnages sur un fauteuil dans la salle pour assister à la présentation de l’opérette. Et non seulement les musiciens, qui n’hésitent pas à tourner la tête pour voir la scène et s’échangent entre eux, sont en tenues décontractées, à leur tour certains personnages le sont lors de la pré-générale. Quant au chef d’orchestre, il n’hésite pas à solliciter à l’orchestre de reprendre une partition pour une meilleure interprétation tout en demandant aux musiciens de mieux se concentrer sur celle-ci.

Un orchestre assez proche des yeux

Selon Régis Mengus, qui interprète le rôle du prince Danilo dans l’opérette, les musiciens sont «très réceptifs et très concentrés». «Je suis surpris de voir la qualité de l’orchestre et surtout celle d’écoute», enchaîne Régis Mengus qui ne manque pas de louer l’avantage d’avoir un orchestre à proximité. «Dans la disposition de la salle, l’orchestre n’est pas réellement en fosse. L’avantage c’est que nous sommes très proches de l’orchestre», avance l’artiste. «On peut même leur sourire», enchaîne l’artiste qui estime que le fait de voir l’instrumentiste créer une symbiose entre celui-ci et le personnage en rappelant que dans d’autres salles l’orchestre en fosse ne permet pas de créer ce contact. «L’inconvénient c’est quand l’orchestre sonne très fort parce qu’il est dans la salle. Alors, quand on fait des entrées du fond, il faut avoir une projection aboutie pour pouvoir passer l’orchestre qui joue devant nous. Mais comme il est à l’écoute des chanteurs il fait en sorte de ne pas nous couvrir non plus», tempère Régis Mengus qui s’explique autour de l’apport de sa participation à «La Veuve Joyeuse» interprétée par l’OPM. «La valeur ajoutée c’est de travailler avec un orchestre qui n’a pas forcément l’habitude de faire de l’opérette », détaille-t-il en rappelant la différence entre opérette et opéra.

Opérette versus opéra

Comme l’explique l’artiste, l’opérette est un genre particulier et différent de l’opéra. Celui-ci étant un théâtre chanté. Quant à l’opérette, qui est aussi du théâtre chanté, elle est totalement dépendante de la mise en scène. Dans l’opérette, il y a des moments où, selon Régis Mengus, l’on parle et chante. «Le troisième paramètre dans l’opérette c’est la danse qui s’ajoute fréquemment», poursuit l’artiste qui trouve que la difficulté pour le chanteur consiste à parler, chanter et reparler. A découvrir.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

RIMBALZI, INAUGURE LA GALERIE DE L’HÔTEL THE VIEW

Le vendredi 28 avril 2017 a eu lieu le vernissage de l’exposition RIMBALZI de l’artiste photographe Darem Bouchentouf qui inaugure la galerie de l’hôtel The View à Rabat.
Un vernissage digne de cette nouvelle adresse de la ville de rabat, en plein coeur de la cité d’affaire de la capitale, et qui offre une galerie de tres grande qualité pour exposer les 26 photogrpahies de l’artiste de son expo RIMBALZI, l’italie en noir et blanc.
RedOne et Faudel travaillent sur un nouvel album

Il contient plus de 20 titres dont le 1er single sera dévoilé au cours du mois de Ramadan

Faudel prône depuis près de vingt ans une fusion subtile entre deux mondes, celui de ses origines, proche de la tradition oranaise, et celui de l’Occident, berceau des rythmes électroniques.
Salon international de Tanger des livres et des arts: Un événement qui invite désormais des co-commissaires

«Quelle place nos sociétés accordent-elles à la jeunesse ?». Ce questionnement d’actualité posé, mardi à Casablanca, par le DG de l’Institut français du Maroc, Jean-Marc Berthon, est susceptible de trouver sa réponse lors du 21ème Salon international de Tanger des livres et des arts qui se tiendra du 3 au 7 mai sous le thème «Quelle liberté pour la jeunesse ?».
Asilah : La musique hassanie à l’honneur

Les Zaïlachis et les visiteurs de la ville sont invités à découvrir ce patrimoine musical spirituel à travers des concerts et des veillées animés par des maîtres sahraouis confirmés.
Aziz Hattab : «On ne retrouve pas du vrai théâtre. Il est devenu de plus en plus commercial»

Le jeune comédien talentueux Aziz Hattab fera bientôt son retour sur les écrans au cours du mois de Ramadan. Il sera à l’affiche de la nouvelle sitcom et un nouveau téléfilm de Hicham Lasri. Dans cet entretien, il parle de ses projets et de sa relation avec le théâtre. Les détails.
1er Prix Miloud Chaabi de la réussite: Une consécration qui récompense deux autodidactes pour donner l’exemple

«Avec ce prix, nous voulons raconter Miloud Chaabi autrement à travers des parcours d’autodidactes marocains qui ont marqué par leur persévérance, audace et confiance en eux».
Mawazine : Chellah accueillera les chants des îles du monde entier

e concert d’ouverture de la scène du Chellah sera donné par la chanteuse chypriote Vakia Stavrou.
Voix de femmes : Rencontre sur la littérature féminine africaine ce jeudi à Rabat

Une rencontre de romancières africaines intitulée «Voix de femmes» aura lieu, ce jeudi, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) à l’initiative du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).
Le festival du cinéma marocain de Sidi Othman du 20 au 23 avril 2017

La 5e édition du festival du cinéma marocain de Sidi Othman se tiendra du 20 au 23 avril à Casablanca, avec un programme riche et varié prévoyant des projections, des ateliers et des hommages.
Immersion dans la pré-générale d’une opérette

Supervisées par le metteur en scène, Jean-Mark Biskup, les répétitions des ballets sont tantôt accompagnées de musique de piano installé sur place en attendant l’arrivée de l’orchestre, tantôt elles ne le sont pas.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Mobilia - Asil
-Réf.as-2002 : Commode + miroir
Dimension : L101 H148 P47
Couleur :
Prix: 3450 dh
-Réf.pack Asil : Lit + sommier + 2 chevets
Dimension : 160x200
Couleur :
Prix : 6550 dh
-Réf.as-2001 : Armoire 4 Portes
Dimension : L246 H212 P66
Couleur :
Prix : 7990 DH

Leguide Voyage


Mövenpick Malabata
Situé entre la Méditerranée et l'Atlantique, au golfe de Tanger en direction du cap Malabata, l'hôtel offre une vue panoramique, sur la ville de Tanger et la côte espagnole, à couper le souffle. Le centre-ville est à 4 km, et l'aéroport à 15 km.