Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 24 jours

Nouvelle pièce de théâtre: «La part» des femmes en héritage squatte les planches
L’Association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle se prépare à lancer sa nouvelle pièce de théâtre intitulée «La part». Une œuvre qui rentre dans le cadre d’un projet artistique initié par la branche marocaine de la fondation allemande Friedrich Ebert.

Ce projet étant marqué par l’organisation d’une caravane de sensibilisation aux droits de la femme en héritage. «L’idée de la nouvelle pièce de théâtre se veut de créer un débat autour des droits de la femme en héritage d’une manière artistique», précise Said Ait Baja, acteur dans la pièce et président de la troupe également composée de Fadila Benmoussa, Benaïssa El Jirari et Farid Regragui. La mise en scène étant réalisée par Massoud Bouhcine sur une scénographie de Rachid El Khattabi. «Notre objectif étant d’aborder la problématique concernant la relation de la femme à l’héritage en différents aspects. Par contre, nous ne prétendons pas avoir de solutions préconçues», estime le président de la troupe à propos de la pièce de théâtre écrite par Issam El Youssefi. «Le débat portera sur certaines coutumes sociales héritées privant la femme de ses droits y compris ceux prévus par la Charia sans aborder des règles de celle-ci», précise Saïd Ait Baja, également président de l’association Issil, en s’exprimant sur la nature du partenariat avec la fondation Friedrich Ebert. «L’idée émane de notre association. Quant à son traitement, il est fait en termes de droits puisqu’il s’agit d’une préoccupation commune avec la fondation qui n’intervient nullement dans les idées débattues. Sa contribution se limite au financement du projet artistique», poursuit le président dont les propos autour du droit sont réitérés par le metteur en scène. «La pièce de théâtre allie le «drama» à la comédie, ainsi que le sérieux et le rire. «La part», qui relève également du théâtre populaire, présente la problématique dans un cadre simple», explique Massoud Bouhcine à propos de la pièce qui revêt, selon Issam El Youssefi, deux caractères. «Le sujet a une dimension de sensibilisation et une autre esthétique à la fois», indique l’auteur de «La part» qui se veut, selon lui, de poser des questions inhérentes à la mouvance intellectuelle régnant dans la société marocaine.

Ceci étant, cette initiative artistique exclusive sillonnera 5 régions du Royaume. Elle fera ainsi escale, lors de cette tournée, dans 6 villes, à savoir Rabat et Marrakech en passant par Casablanca, Meknès, Tétouan et Tanger.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

RIMBALZI, INAUGURE LA GALERIE DE L’HÔTEL THE VIEW

Le vendredi 28 avril 2017 a eu lieu le vernissage de l’exposition RIMBALZI de l’artiste photographe Darem Bouchentouf qui inaugure la galerie de l’hôtel The View à Rabat.
Un vernissage digne de cette nouvelle adresse de la ville de rabat, en plein coeur de la cité d’affaire de la capitale, et qui offre une galerie de tres grande qualité pour exposer les 26 photogrpahies de l’artiste de son expo RIMBALZI, l’italie en noir et blanc.
RedOne et Faudel travaillent sur un nouvel album

Il contient plus de 20 titres dont le 1er single sera dévoilé au cours du mois de Ramadan

Faudel prône depuis près de vingt ans une fusion subtile entre deux mondes, celui de ses origines, proche de la tradition oranaise, et celui de l’Occident, berceau des rythmes électroniques.
Salon international de Tanger des livres et des arts: Un événement qui invite désormais des co-commissaires

«Quelle place nos sociétés accordent-elles à la jeunesse ?». Ce questionnement d’actualité posé, mardi à Casablanca, par le DG de l’Institut français du Maroc, Jean-Marc Berthon, est susceptible de trouver sa réponse lors du 21ème Salon international de Tanger des livres et des arts qui se tiendra du 3 au 7 mai sous le thème «Quelle liberté pour la jeunesse ?».
Asilah : La musique hassanie à l’honneur

Les Zaïlachis et les visiteurs de la ville sont invités à découvrir ce patrimoine musical spirituel à travers des concerts et des veillées animés par des maîtres sahraouis confirmés.
Aziz Hattab : «On ne retrouve pas du vrai théâtre. Il est devenu de plus en plus commercial»

Le jeune comédien talentueux Aziz Hattab fera bientôt son retour sur les écrans au cours du mois de Ramadan. Il sera à l’affiche de la nouvelle sitcom et un nouveau téléfilm de Hicham Lasri. Dans cet entretien, il parle de ses projets et de sa relation avec le théâtre. Les détails.
1er Prix Miloud Chaabi de la réussite: Une consécration qui récompense deux autodidactes pour donner l’exemple

«Avec ce prix, nous voulons raconter Miloud Chaabi autrement à travers des parcours d’autodidactes marocains qui ont marqué par leur persévérance, audace et confiance en eux».
Mawazine : Chellah accueillera les chants des îles du monde entier

e concert d’ouverture de la scène du Chellah sera donné par la chanteuse chypriote Vakia Stavrou.
Voix de femmes : Rencontre sur la littérature féminine africaine ce jeudi à Rabat

Une rencontre de romancières africaines intitulée «Voix de femmes» aura lieu, ce jeudi, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) à l’initiative du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).
Le festival du cinéma marocain de Sidi Othman du 20 au 23 avril 2017

La 5e édition du festival du cinéma marocain de Sidi Othman se tiendra du 20 au 23 avril à Casablanca, avec un programme riche et varié prévoyant des projections, des ateliers et des hommages.
Immersion dans la pré-générale d’une opérette

Supervisées par le metteur en scène, Jean-Mark Biskup, les répétitions des ballets sont tantôt accompagnées de musique de piano installé sur place en attendant l’arrivée de l’orchestre, tantôt elles ne le sont pas.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Cuisine monobloque NEO
Réf.: NEOMONO
Cuisine monobloque NEO
Dim.: 242x60x206 cm
Couleur : Wengé

Leguide Voyage


Le Grand Comptoir
C'est l'adresse en vogue de Rabat, dans un décor typique des années 30 parfaitement restauré dans son jus, c'est l'endroit "in" où il faut être vu car le spectacle est souvent dans la salle avec vue sur la cuisine et les fourneaux. Le chef propose une carte fidèle aux produits du marché, choucroute en hiver, gigot d'agneau à l'ail en été, homards grillés et poissons - cuits au four, grillés ou en croÛte de sel - selon l'arrivage.