Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 5 mois

Nouvelle pièce de théâtre: «La part» des femmes en héritage squatte les planches
L’Association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle se prépare à lancer sa nouvelle pièce de théâtre intitulée «La part». Une œuvre qui rentre dans le cadre d’un projet artistique initié par la branche marocaine de la fondation allemande Friedrich Ebert.

Ce projet étant marqué par l’organisation d’une caravane de sensibilisation aux droits de la femme en héritage. «L’idée de la nouvelle pièce de théâtre se veut de créer un débat autour des droits de la femme en héritage d’une manière artistique», précise Said Ait Baja, acteur dans la pièce et président de la troupe également composée de Fadila Benmoussa, Benaïssa El Jirari et Farid Regragui. La mise en scène étant réalisée par Massoud Bouhcine sur une scénographie de Rachid El Khattabi. «Notre objectif étant d’aborder la problématique concernant la relation de la femme à l’héritage en différents aspects. Par contre, nous ne prétendons pas avoir de solutions préconçues», estime le président de la troupe à propos de la pièce de théâtre écrite par Issam El Youssefi. «Le débat portera sur certaines coutumes sociales héritées privant la femme de ses droits y compris ceux prévus par la Charia sans aborder des règles de celle-ci», précise Saïd Ait Baja, également président de l’association Issil, en s’exprimant sur la nature du partenariat avec la fondation Friedrich Ebert. «L’idée émane de notre association. Quant à son traitement, il est fait en termes de droits puisqu’il s’agit d’une préoccupation commune avec la fondation qui n’intervient nullement dans les idées débattues. Sa contribution se limite au financement du projet artistique», poursuit le président dont les propos autour du droit sont réitérés par le metteur en scène. «La pièce de théâtre allie le «drama» à la comédie, ainsi que le sérieux et le rire. «La part», qui relève également du théâtre populaire, présente la problématique dans un cadre simple», explique Massoud Bouhcine à propos de la pièce qui revêt, selon Issam El Youssefi, deux caractères. «Le sujet a une dimension de sensibilisation et une autre esthétique à la fois», indique l’auteur de «La part» qui se veut, selon lui, de poser des questions inhérentes à la mouvance intellectuelle régnant dans la société marocaine.

Ceci étant, cette initiative artistique exclusive sillonnera 5 régions du Royaume. Elle fera ainsi escale, lors de cette tournée, dans 6 villes, à savoir Rabat et Marrakech en passant par Casablanca, Meknès, Tétouan et Tanger.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

L’ambassade néerlandaise veut soutenir «l’industrie créative» au Maroc

L’annonce est faite lors d’une rencontre avec la presse
Prix de la littérature arabe 2017 : Yasmine Chami primée par le jury

Yasmine Chami, historienne marocaine, a été primée par le jury du Prix de la littérature arabe 2017 pour son livre «Mourir est un enchantement».
Salah Dizane : «Dans notre domaine l’Etat a besoin d’un interlocuteur institutionnel»

ALM : Vous êtes présent dans de nombreuses productions que ce soit à la télé, au cinéma ou au théâtre. Cependant, le public ne vous connaît pas de près. Comment vous présen-terez-vous? Salah Dizane :
Said Bey : «Il existe une censure de scènes osées au cinéma alors que les réseaux sociaux en regorgent»

Said Bey vient de recevoir un hommage lors du 2ème Festival ciné plage qui se poursuit jusqu’au 26 août à Harhoura. Il partage son feeling à ce propos et livre dans cet entretien ses regards sur le cinéma au Maroc ainsi que sur des sujets d’actualité.
L’Boulevard : Une 17e édition aussi riche qu’ébouriffante

Après une année d’absence, l’événement casablancais l’Boulevard fait son come-back. Il se déroulera pour sa 17ème édition du 15 au 24 septembre 2017 dans les deux espaces complexe : Al Amal et stade du R.U.C à Casablanca. Au programme, compétition tremplin, une série de concerts musicaux, résidences artistiques et autres activités culturelles. En ouverture, du 13 au 19 septembre, l’Association l’Boulevard invite le public à découvrir et soutenir la relève des musiques actuelles et alternatives au Maroc. Dans ce sens, 19 groupes Hip Hop, Rock/Metal et Fusion se produiront sur la scène du complexe Al Amal. Six d’entre eux, soit deux par catégorie, seront sacrés par le jury. A la clé : 10.000 DH pour les vainqueurs du premier prix, 5.000 DH pour les gagnants du second, mais surtout l’enregistrement de deux morceaux pour chaque groupe primé, une formation menée par des professionnels sur le métier de musicien, et l’occasion de remonter très vite sur scène : les vainqueurs assureront, du 22 au 24 septembre, les avant-premières des groupes confirmés locaux et internationaux – invités à enflammer le public de L’Boulevard.
Rentrée culturelle de l’Institut français de Casablanca : Musique, théâtre, humour, danse, art plastique… au menu

Le programme de la rentrée culturelle de l’Institut français de Casablanca est désormais dévoilé.
Juste pour Rire : Les meilleurs humoristes de six pays se produisent à Agadir

Après Montréal, Chicago, Toronto, Londres, Bruxelles, Lyon, Sydney et Johannesburg, le plus grand Festival d’humour Juste pour Rire s’installe à Agadir pour sa première édition marocaine qui se tiendra du 23 au 26 août.
Pour cette première édition, la capitale de la région du Souss-Massa accueille le gotha de l’humour aux niveaux local, national et maghrébin, en rassemblant plus de 30 artistes, venant de 6 pays différents lors de quatre galas exceptionnels. Cet évènement se veut un festival fédérateur et rassembleur autour d’un dénominateur commun : le rire, et qui mettra en valeur la ville d’Agadir en lui assurant une occasion pour redorer son image.
Festival Marocains rigolos et résonnants à l’étranger : La deuxième étape démarre à Casablanca

Cet événement culturel a pour but d’aller à la découverte des richesses culturelles du Maroc à l’étranger et de les faire découvrir au public tout en mettant en place un pont sympathique entre le patrimoine, la tradition et la diversité.
7ème Festival international Jawhara: Une manifestation qui satisfait tous les goûts

Le 7ème Festival international Jawhara, qui a pris fin samedi dernier, est, comme le précisent les initiateurs, réussi.
«Prix Ivoire 2017» : Un recueil de poèmes de Khalil Hachimi Idrissi retenu

Le recueil de poèmes «La foi n’est convoquée que les jours de fête» du journaliste et poète, Khalil Hachimi Idrissi, a été retenu, avec cinq autres œuvres, pour la finale du 10ème «Prix Ivoire» pour la littérature africaine d’expression francophone.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ZENITH - DVD Duplicator
DVD Duplicator ZENITH (10 DVD)

Leguide Voyage


Mövenpick Malabata
Situé entre la Méditerranée et l'Atlantique, au golfe de Tanger en direction du cap Malabata, l'hôtel offre une vue panoramique, sur la ville de Tanger et la côte espagnole, à couper le souffle. Le centre-ville est à 4 km, et l'aéroport à 15 km.