Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Comptes nationaux: Net ralentissement de la croissance économique au 4ème trimestre 2016
La croissance économique nationale a connu un net ralentissement au 4ème trimestre 2016 avec une forte baisse de l’activité agricole et un accroissement modéré des activités non agricoles.

Selon la note d’information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la situation économique nationale, la croissance économique se situe à 0,9% au 4ème trimestre 2016 contre 5,1% au 4ème trimestre 2015. La valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a baissé de 11,2% durant la même période en 2016. Cette évolution serait due aussi bien à la baisse de 11,8% de l’activité de l’agriculture qu’à celle de 5,6% de la pêche. De son côté, la valeur ajoutée du secteur secondaire a connu un ralentissement de son rythme de croissance qui, de 4,3% le même trimestre de l’année précédente, est passée à 2,6%. En revanche, la valeur ajoutée du secteur tertiaire a affiché une augmentation de 2,4% au lieu de 2,1% le même trimestre de l’année 2015, marquée par une amélioration des activités des hôtels et restaurants (+9,6%) ainsi que des services financiers et assurances (+1,9%). Au total, la valeur ajoutée des activités non agricoles a connu ainsi une hausse de 2,3% au lieu de 3% le quatrième trimestre de l’année 2015. Dans ces conditions, avec le net ralentissement de l’accroissement des impôts sur les produits nets des subventions à 4,2% au lieu de 16%, le Produit intérieur brut (PIB) en volume s’est accru de 0,9% durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 5,1% une année auparavant.

La demande intérieure a progressé de 2,8%

Dans sa note, le HCP signale que la demande intérieure a progressé de 2,8% au 4ème trimestre 2016 au lieu de 1,5% la même période de l’année 2015, ce qui a permis à la croissance économique de gagner 3 points contre 1,7 point. Les dépenses de consommation finale des ménages ont ainsi connu une hausse de 3,1% au lieu de 2,9%, contribuant pour 1,8 point à la croissance au lieu de 1,7 point. Il en va de même pour la consommation finale des administrations publiques qui a affiché une augmentation de 1,1% au lieu de 0,6%, avec une contribution à la croissance de 0,2 point au lieu de 0,1 point. De son côté, l’investissement brut a enregistré une augmentation de 3,3% au lieu d’une baisse de 0,7%, avec une contribution à la croissance de 1 point au lieu d’une contribution négative de 0,2 point, durant le même trimestre de l’année précédente.

Pour leur part, les exportations de biens et services ont affiché une hausse de 8% durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 6,8% l’année précédente. Les importations ont connu un accroissement de 11,8% au lieu d’une baisse de 2,4%. Les échanges extérieurs de biens et services ont dégagé ainsi une contribution négative à la croissance, se situant à 2,1 points au lieu d’une contribution positive de 3,4 points le même trimestre de l’année précédente.

Hausse du besoin de financement de l’économie nationale

Le revenu national brut disponible a progressé de 2,5% durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 5,8% une année auparavant. L’accroissement de la consommation finale nationale en valeur étant de 4% au lieu de 2,8%, l’épargne nationale s’est située, en conséquence, à 27,3% du PIB au lieu de 28,5% durant le quatrième trimestre 2015.

Compte tenu du net accroissement de l’investissement brut à 33,3% du PIB au lieu de 30,4%, le besoin de financement de l’économie nationale a été en augmentation, se situant à 6% du PIB durant le quatrième trimestre 2016 au lieu de 1,9% une année passée.



lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Boussaid: La réforme du régime des retraites a eu un impact positif sur les ressources de la CMR

Les réformes paramétriques du régime des pensions civiles ont eu un impact positif sur les ressources de la Caisse marocaine des retraites (CMR), qui se sont améliorées de plus de 2,3 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid.
Energies renouvelables : au moins 20 millions de postes supplémentaires seront créés d’ici 2030.

Un rapport de l’ONU pour l’environnement prévoit des créations massives d’emplois verts dans le monde. Energies renouvelables, BTP, transports et industrie sont parmi les secteurs les plus impactés par l’apparition des métiers verts.
L’UE dévoile à Rabat ses investissements en Afrique et au Moyen-Orient : 44 milliards d’euros d’ici 2020.

Ce plan se base sur trois piliers, dont la promotion d’un climat favorable aux investisseurs et le dialogue structuré avec les entreprises.
Restructuration de la filière laitière.

La Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader) a indiqué lundi avoir tenu, récemment, son Assemblée générale ordinaire au cours de laquelle les intervenants ont rappelé le contexte et le caractère spécifiques du secteur laitier national.
Camping : les investisseurs se font rares.

La capacité d’accueil totale dans tout le pays est de 25 campings caravaning pour 5 570 places. Les camping-car ont déserté Agadir, même si Souss-Massa détient la 2e capacité nationale de campings classés. Dakhla veut imposer une redevance aux touristes en contrepartie des services octroyés.
La BM approuve un financement additionnel 125 millions de dollars pour le complexe solaire marocain Noor Midelt.

La Banque mondiale a annoncé mardi un appui additionnel de 125 millions de dollars en faveur du développement de technologies solaires innovantes au Maroc.
Le HCP participe à l’évaluation du Système statistique national de l’Ile Maurice

Du 21 au 25 mai écoulé, le Haut commissariat au plan a contribué à Port Louis à l'évaluation du Système statistique national de l'Ile Maurice. Une participation qui s'inscrit dans le cadre des activités du Programme statistique panafricain.
Beztam-E, la nouvelle solution de paiement mobile du Groupe Crédit Agricole.

Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) a annoncé le lancement, lundi 11 juin 2018 à Casablanca, sa solution de paiement mobile Beztam-E.
Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.

Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.
Prévention: Maroclear réussit sa bascule totale de ses activités sur son site de secours.

Dans une démarche préventive et anticipative, Maroclear a procédé le 1er juin 2018 à une bascule de ses activités opérationnelles sur son site de secours, en simulant dans des conditions réelles une indisponibilité totale de son siège social.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Trust - Enceintes Stéreo pour iPod
Haute qualité avec télécommande sans fil

Leguide Voyage


Bô&Zin
Sur la route de l’Ourika se dressent les murs ocre rouge du Bô&Zin. Vous entrez dans un univers particulier où chaque détail a été pensé pour votre bien-être. L’âme du lieu opère aussitôt et bouscule les habitudes...