Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 10 mois

Taqa Morocco : La «superforme» en 2016
L’amélioration du résultat net part du groupe résulte de la performance opérationnelle des unités, de la poursuite de la politique de maîtrise des coûts ainsi que de l’amélioration du résultat financier.

Un taux de disponibilité globalement bon, une production nette d’énergie en amélioration et une solide assise financière. C’est ce dont se félicite Abdelmajid Iraqui Houssaini, président du directoire de Taqa Morocco, en marge de la présentation des résultats financiers du groupe, vendredi 24 mars 2017, à Casablanca.

L’entreprise introduite en Bourse fin 2013 affiche à fin 2016 des résultats satisfaisants. Taqa Morocco a réalisé, au titre de l’exercice 2016, un résultat net part du groupe en nette progression. Il s’est hissé de 11,4% par rapport aux prévisions du business plan. En le comparant à la valeur réalisée en 2015, le résultat net part du groupe de Taqa Morocco s’est amélioré de 1,3% pour se situer autour de 978 millions de dirhams. Se référant au management de Taqa Morocco, l’amélioration relevée au niveau du résultat net part du groupe résulte de la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités, de la poursuite de la politique rigoureuse de maîtrise des coûts ainsi que de l’amélioration du résultat financier. Cette dernière s’explique par la bonne maîtrise des charges d’intérêt et de l’optimisation des placements des excédents de la trésorerie. Le résultat net consolidé ressort à 1,29 milliard de dirhams en hausse de 10,1% par rapport au business plan qui était estimé à 1,18 milliard de dirhams. En revanche, la baisse de 14% des prix d’achat du charbon au niveau international a eu des répercussions aussi bien sur le chiffre d’affaires de Taqa que sur les achats consommés de charbon «sans pour autant avoir un impact significatif sur le résultat net consolidé», précise le directoire de Taqa. Le chiffre d’affaires consolidés de Taqa Morocco s’est situé à 8,04 milliards de dirhams contre une prévision de 8,79 milliards de dirhams. L’entreprise a par ailleurs continué en 2016 ses efforts de remboursement de l’endettement. Ceci s’est traduit par l’amélioration du ratio de levier financier. «Cet élément de capacité d’endettement que nous avons aujourd’hui de l’ordre de 2,5 milliards de dirhams nous laisse présager une capacité de financement de projets de croissance future», indique pour sa part Omar Alaoui Mhamdi, directeur général adjoint de Taqa Morocco.

Taqa Morocco qui est à sa 4ème année d’introduction en Bourse a établi un bilan pour mesurer ses réalisations par rapport à son introduction en Bourse. Le management déclare à cet effet avoir superformé sur la période allant de 2013 à 2016. «Nous avons atteint ce niveau grâce à l’engagement des ressources humaines, au levier des maîtrises des coûts et à l’amélioration continue de nos processus de production avec notamment la certification de la majorité de nos process et la recherche permanente de la performance opérationnelle», relève-t-on du directeur adjoint de Taqa Morocco. A titre d’exemple, le résultat d’exploitation consolidé s’est amélioré de 10% en 2013, de 23% en 2014, de 19% en 2015 et de 4% en 2016. Il en est de même pour le résultat net part du groupe qui n’a cessé de grimper ces 4 dernières années pour se consolider de 11% à fin 2016. Le taux de marge d’exploitation consolidé a doublé sur la période 2013-2016 passant de 15,6 à 32%. Le taux de marge nette consolidé est également passé de 8,4% en 2013 pour atteindre 16,1% en 2016. En commentant les réalisations financières de Taqa, le management indique par ailleurs que la structure bilancielle de l’entreprise est restée solide et équilibrée . Ainsi l’actif mobilisé ressort à 15,80 milliards DH. Le besoin en fonds de roulement est, pour sa part, maîtrisé à 1,13 milliard DH. Sur le marché boursier, l’action Taqa Morocco a affiché une croissance de 122% sur 33 mois après une période de stagnation ayant duré 6 mois depuis l’introduction en Bourse jusqu’au détachement des dividendes. Le rendement global du titre s’est élevé à 31% contre une performance du Masi de 13%. En perspective, Taqa Morocco élabore une panoplie de projets dont les détails ne seront révélés, selon le Management, qu’après maturité.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Tourisme : l’hébergement informel fait toujours de la résistance.

L’opération nationale de régularisation n’a pas donné les résultats escomptés, mais quelques villes touristiques poursuivent le travail. A Marrakech, près de 280 maisons d’hôtes sont sorties de l’informel depuis 2015. Les résultats sont faibles à Rabat et Fès. Des pourparlers sont en cours entre l’Exécutif et Airbnb pour régler le problème du parc locatif des particuliers.
Les hommes d’affaires marocains et qataris examinent des propositions de projets de partenariat

L'échange de points de vue sur des propositions de projets de partenariat pour le renforcement des investissements a été au centre d’une séance de travail tenue, mercredi à Doha, entre une délégation marocaine de 27 hommes d’affaires et les responsables de l’Autorité qatarie de l’investissement, Fond souverain qatari dédié à la promotion des investissements aux niveaux local et international.
Quand le tramway enfonce les prix de l’immobilier résidentiel !

La demande de biens situés en face des lignes de tramway en net recul à Casablanca et Rabat. Les acheteurs fuient les nuisances sonores et la rareté des places de stationnement. Promoteurs et propriétaires d’appartements se trouvent obligés de revoir leurs prix à la baisse.
Le Maroc va négocier un nouvel accord de pêche avec l’UE

Le Conseil de l’UE donne mandat à la Commission européenne
57% des retraités du secteur privé perçoivent moins de 1 500 DH !

La pension minimale dans le secteur public est à 1 500 DH depuis janvier 2018. A la CNSS, 26% des retraités perçoivent une pension inférieure à 1 000 DH. Ailleurs, c’est l’Etat qui prend en charge le minimum vieillesse.
Guelmim-Oued Noun : 994 millions DH d’investissement injectés en 2017

Le nombre d’entreprises créées a bondi de 60% par rapport à l’année 2016
Cosmétiques : les opérateurs créent une association pour organiser le secteur.

Les sept membres fondateurs contrôlent environ 80% du marché. Ils ont un double objectif : structurer et développer leur activité et garantir la sécurité des consommateurs.
Les organisations du transport et de la logistique en conclave à Marrakech

C’est à Marrakech que se tiendra le premier Congrès africain des organisations du transport et de la logistique.
Pêche maritime et aquaculture : Ferme volonté de renforcer la coopération maroco-nippone

Le renforcement de la coopération maroco-nippone dans les domaines de la pêche maritime et de l’aquaculture était au centre de la visite de travail, du 6 au 8 février au Japon, de la secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaida.
Iresen et Tesla Energy Institute scellent un partenariat

L’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et Tesla Energy institute scellent partenariat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE MAXIMA
Couleur Chêne brun
6 Réf.: MAXB16 3.250 Dh
Lit MAXIMA 160x200 cm sans sommier sans matelas
Dim. mat.: 160x200 cm
7 Réf.: MAXNT 1.150 Dh
Chevet MAXIMA 2 tiroirs
Dim.: 55x44X52 cm
Réf.: MAXHKO 2.450 Dh
Commode haute MAXIMA
Dim.: 86x44X114 cm
8 Réf.: MAXDKO 3.100 Dh
Double commode MAXIMA
Dim.: 165x44X72 cm
9 Réf.: MAXS20 b>7.995 Dh
Armoire 2 portes coulissantes
Dim.: 200X70X215 cm
10 Réf.: MAXSP 695 Dh
Miroir Maxima Dim.: 84x66 cm

Leguide Voyage


Queen Atlantic
"QUEEN ATLANTIC" Située au cœur de Marrakech, au sein la résidence Plazza.
Comme à Paris ou à New York, vous pourrez profiter en exclusivité d’une décoration raffinée, inédite et accueillante.Vous bénéficiez de tout le confort des équipements pour une croisière réussie.