Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Ces partis qui changent de tête cette année
Si Hamid Chabat est candidat à sa propre succession à la tête du parti de l’Istiqlal, aucun Usfpéiste ne se déclare encore comme challenger de l’actuel premier secrétaire du parti, Driss Lachgar.

Plusieurs partis politiques tiennent au cours de cette année leurs congrès nationaux. Très attendus, ces événements doivent déboucher sur le renouvellement des directions de certains grands partis du pays. Il s’agit notamment du parti de l’Istiqlal (PI), du Parti de la justice et du développement (PJD), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ainsi que le Parti socialiste unifié (PSU). Les istiqlaliens seront les premiers à ouvrir le bal puisque le congrès national de l’Istiqlal est prévu fin mars prochain. L’USFP organisera de son côté son congrès fin mai. Les autres formations politiques restantes, en l’occurrence le PJD et le PSU, n’ont pas encore fixé une date définitive mais leurs congrès doivent avoir lieu au plus tard l’été prochain. Si les regards sont plutôt détournés actuellement vers la lenteur des négociations pour la formation d’une nouvelle majorité gouvernementale, les partis s’activent pour boucler les préparatifs de leurs congrès. Les semaines passées ont ainsi connu l’organisation de conseils nationaux des partis concernés pour former les comités préparatoires des congrès. Ces derniers ne devraient pas aboutir à de grands chamboulements au niveau des directions des partis respectifs. Hamid Chabat est ainsi candidat à sa propre succession à la tête du parti de l’Istiqlal tandis qu’aucun Usfpéiste ne se déclare encore comme challenger de l’actuel premier secrétaire du parti, Driss Lachgar.

Retour de Alioua et El Fassi

Les congrès nationaux de l’Istiqlal et de l’USFP seront probablement marqués par le retour de certaines figures. Khalid Alioua, l’ancien ministre et porte-parole du gouvernement de l’alternance de Me Abderrahmane El Youssoufi devra effectuer son come-back. Sa participation aux préparatifs du dixième congrès du parti de la rose a été très remarquée ces derniers jours. D’autres figures usfpéistes devraient également revenir ou du moins effectuer une apparition lors du prochain congrès comme l’ancien secrétaire d’Etat, Mohamed El Gahs. De son côté, Abdelouahed El Fassi devra également prendre part au prochain congrès de l’Istiqlal. Candidat malheureux lors du dernier congrès, le fils du fondateur du parti de la balance avait claqué la porte avec fracas créant au passage le fameux courant anti-Chabat, «Bila Hawada» (sans répit). Mais le bras de fer entre les deux hommes fait désormais partie du passé puisqu’ils ont scellé leur réconciliation. Même si les deux camps doivent encore s’arranger sur des quotas pour leurs partisans au sein des instances du PI, Abdelouahed El Fassi pourrait bien prendre la présidence du conseil national du parti. Rien n’est encore joué au PJD et au PSU. Abdelilah Benkirane entretient toujours le suspense sur une probable candidature, la troisième d’affilée à la tête du parti de la lampe, quitte à revoir les statuts du PJD qui limitent le nombre de mandats au secrétariat général à deux seulement. Quant au PSU, Nabila Mounib pourrait se présenter de nouveau à la tête de cette formation de gauche. Elle devra probablement faire face à la concurrence d’autre figures au sein du PSU.

PSU : Mounib, Sassi et Tazi candidats potentiels
Si Nabila Mounib garde toute les chances de son côté pour rester à la tête du Parti socialiste unifié (PSU), d’autres figures de ce parti pourraient également se présenter lors du prochain congrès. Il s’agit notamment de Mohamed Sassi, son parcours au sein du PSU fait de lui un sérieux challenger. Aux côtés de Mounib et Sassi, Karim Tazi pourrait jouer le rôle de l’outsider. L’homme d’affaires connu avait créé la surprise il y a quelques mois en annonçant son adhésion officielle au PSU. Le concerné a cependant déclaré qu’il était depuis toujours proche de ce parti de gauche. Sa candidature pour le poste de secrétaire général reste probable même s’il a laissé entendre dans la presse qu’il ne briguerait pas un mandat lors du prochain congrès.

A noter que le PSU est membre de la Fédération de la gauche démocratique (FDG) qui copte deux autres formations politiques, à savoir le Congrès national ittihadi (CNI) et le Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS). Lors des dernières élections législatives, la FDG avait obtenu deux sièges.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Aucune décision pris sur la suppression des matières du baccalauréat

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a démenti, jeudi à Rabat, que le gouvernement ait pris une quelconque décision concernant la suppression de la philosophie et de l’éducation islamique des manuels du cycle du baccalauréat.
Le Maroc engagé à garantir l’accessibilité des services de santé à ses migrants

Le Maroc a décidé de parier sur une politique volontariste en s’engageant à garantir l’accessibilité des services de santé à ses migrants, a indiqué, jeudi à Rabat, la cheffe de mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Ana Fonseca.
Fès : Les Foundouqs de la médina retrouvent une seconde vie

Les célèbres foundouqs Chemmaïne-Sbitriyine, Barka et Staouniyine, situés au cœur de la médina de Fès, viennent de retrouver une seconde vie, avec leur ouverture à des activités de l’artisanat en voie de disparition et à des services culturels et touristiques.
Doukkali lance la campagne «Le don de sang, une responsabilité de tous»

Une caravane de don de sang a été lancée, lundi à Rabat, sous le thème, «le don de sang, une responsabilité de tous» afin d’assurer un approvisionnement en sang suffisant au niveau national.
Pourquoi les Marocains ne respectent pas le code de la route

Les Marocains sont nombreux à conduire sans ceinture de sécurité. Ils ne sont que 56,6% à la porter en milieu urbain contre 66,8% en mars 2016. En rase campagne, les automobilistes sont plus vigilants où le taux de port de la ceinture atteint les 66%.
Qualifes Conseil et Afnor remettent le label Enfance à deux crèches à Casablanca

Organisation, pédagogie d’aménagement des locaux…
En interaction avec les Hautes Instructions Royales Aides du Croissant-Rouge marocain à 3.500 familles dans 7 provinces

S.A.R. la Princesse Lalla Malika a incité les membres du comité de vigilance à suivre le développement de la situation dans les régions touchées par la vague de froid.
Jerada : Les 40 engagements du gouvernement

Emploi, factures d’eau et d’électricité, plan urgent de développement…

Une 5ème unité thermique sera programmée à Jerada ainsi qu’une nouvelle station solaire à Lamrija.
Dialogue social avec les pilotes : Les précisions de la RAM

Le dialogue social avec l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) est toujours ouvert. C’est ce qu’a tenu à préciser Royal Air Maroc après la médiatisation de la récente action de revendication menée par ses pilotes.
Mise en place de commissions provinciales pour lutter contre la vague de froid

De nombreuses mesures ont été prises en vue de lutter contre les effets de la vague de froid qui sévit actuellement dans plusieurs régions du Royaume, dont la mise en place de commissions provinciales visant à désenclaver les zones affectées, a affirmé, jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


DELL - Inspiron mini
PROCESSEUR: Intel Atom Z520 (1,33 Ghz)
RAM: 1 GB
HDD: 160 GB
Type d’écran : 10,1 pouces (1024 x 576)
Webcam 1,3 MP standard, Lecteur de carte 3 en 1
Technologie Wifi 802.11a/b/g
Connecteur HDMI, 3 ports USB
Windows XP Home Edition

Leguide Voyage


Timoulay
Timoulay Hotel est un espace contemporain où architecture, design, art et tradition s'entremêlent, créant un ensemble doté de personnalité, où chaque détail a été conçu afin d'offrir le maximum de confort, avec un style unique, élégant et adapté.