Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 4 mois

Al-Hoceima : 27 éléments des forces de l’ordre blessés
Selon les autorités locales de la province d’Al Hoceima, «l’intervention s’est déroulée dans le respect total des règles et dispositions légales, afin de disperser ces attroupements et rétablir le trafic routier».

La direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) est catégorique. Aucune arme de service n’a été utilisée dans le cadre de l’intervention des services de police pour disperser une manifestation illégale à Al Hoceima. Suite à l’apparition d’information sur les réseaux sociaux, la DGSN a démenti l’usage par les éléments de la force publique chargée du maintien de l’ordre public de balles en caoutchouc ou de bombes lacrymogènes pour disperser un rassemblement sur la voie publique, dimanche à midi et dans l’après-midi, à l’intérieur de la compétence territoriale des services de la Sûreté nationale à Al-Hoceima. Dans la même mise au point diffusée aux médias, la DGSN précise qu’«aucun type d’arme de fonction n’a été utilisé» et que «personne n’a été arrêté dans le cadre de ces événements». Selon la même source, les informations relayées concernant ces événements sur le Web sont fausses et non véridiques. La police a donné sa propre version des faits dans sa mise au point. «Les forces publiques se sont interposées à l’organisation par un groupe de personnes d’un rassemblement sur une place publique dans la ville d’Al-Hoceima, en application d’une décision d’interdiction émanant des autorités locales compétentes et notifiée aux concernés, ce qui a poussé certains d’entre eux à procéder à des jets de pierres à l’encontre des éléments de la force publique, infligeant des blessures corporels à un nombre d’éléments de la Sûreté», apprend-on auprès de la police.

Jets de pierres

Par ailleurs, le centre de Boukidaren a connu l’organisation par un groupe de personnes d’un sit-in de protestation dimanche dernier. Le hic, c’est que le groupe de personnes n’a pas satisfait les conditions légales en vigueur en la matière. Les manifestants ont fini par bloquer volontairement la voie publique ce qui a poussé les autorités publiques à intervenir. Selon les autorités locales de la province d’Al Hoceima, «l’intervention s’est déroulée dans le respect total des règles et dispositions légales, afin de disperser ces attroupements et rétablir le trafic routier». La même source a précisé que lors de cette intervention, certains manifestants ont procédé à des jets de pierres à l’encontre des forces de l’ordre public, blessant 27 éléments, qui ont été transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Les autorités sécuritaires compétentes ont procédé à l’ouverture d’une enquête sur ce sujet, sous la supervision du parquet général, afin de déterminer l’identité des agresseurs et prendre les mesures légales qui s’imposent, précise-ton. Ces événements ont eu lieu suite à des appels lancés par des individus sur les réseaux sociaux afin de manifester pour la commémoration de la mort de Abdelkrim El Khatabi. Des manifestations qui n’auraient pas obtenu les autorisations nécessaires comme prévu par la loi et les règlements en vigueur.

Pour rappel, des appels similaires sont régulièrement lancés sur le Web depuis le décès tragique d’un poissonnier dans la ville d’Al Hoceima.

Réseaux sociaux
C’est dans les réseaux sociaux que les appels à organiser des sit-in ou manifestations, sont lancés. Certains groupes de personnes sont très actifs dans le monde virtuel. Tous les rassemblements sont automatiquement filmés puis partagés sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont, malheureusement, un terrain fertile pour les rumeurs.

Ce fut le cas d’ailleurs lors des événements du dimanche dernier lorsque certains «posts» sur le Web accusaient les services de sécurité d’utiliser des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants.

Des rumeurs faisaient également état d’arrestations de certaines personnes. Mais ces informations relayées dans les réseaux sociaux se sont révélées totalement fausses.

La police assure qu’aucun manifestant n’a été arrêté suite à l’intervention des services de sécurité pour disperser une foule bloquant la voie publique et rétablir le trafic.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

PLF : Les biens de l’Etat désormais saisissables !

L’adoption de cet article par les députés de la première Chambre avait provoqué une véritable levée de boucliers. Des politiques, d’anciens bâtonniers et des avocats et des parlementaires se sont mobilisés.
Réunion jeudi du Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, M. Saad-Eddine El Othmani.
Abdelilah Benkirane n’est plus le chef du gouvernement

Abdelilah Benkirane a été démis de ses fonctions à la tête du gouvernement marocain après un décret royal publié mercredi 15 mars 2017.
Habib El Malki représente S.M. le Roi au 60e anniversaire de l'indépendance du Ghana

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, effectue depuis lundi une visite à Accra, où il a représenté S.M. le Roi Mohammed VI aux festivités organisées à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de la République du Ghana.
Chambres du Parlement Première réunion de la commission de coordination

La commission chargée de la coordination entre les deux Chambres du Parlement a tenu, récemment, la première réunion de cette présente législature, sous la présidence de Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, et d'Abdelhakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers.
La jeunesse du PJD veut la libération de ses membres poursuivis pour apologie du terrorisme

Ils avaient commenté sur les réseaux sociaux l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie
Ces partis qui changent de tête cette année

Si Hamid Chabat est candidat à sa propre succession à la tête du parti de l’Istiqlal, aucun Usfpéiste ne se déclare encore comme challenger de l’actuel premier secrétaire du parti, Driss Lachgar.
Al-Hoceima : 27 éléments des forces de l’ordre blessés

Selon les autorités locales de la province d’Al Hoceima, «l’intervention s’est déroulée dans le respect total des règles et dispositions légales, afin de disperser ces attroupements et rétablir le trafic routier».
Mezouar à la radio «RFI» «Le Maroc a toujours été dans l’Afrique»

L’écrasante majorité des pays africains voit d’un bon œil le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar.
Le modèle de Tamwil El Fellah peut être dupliqué en Afrique

CAM a été mis en avant en matière de financement des agriculteurs. Tamwil El Fellah a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement. La stratégie du groupe repose sur la segmentation, la proximité et l’adaptation des produits.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


LG - LS-H096PL
Climatiseur plasma
Capacité - 9000 BTU
Puissance nécessaire - 950 / 940W
Niveau sonore - Unité intérieure - 24/29/32db(A),Unité extérieure - 47db(A)

Leguide Voyage


Dar Victoria
Située dans l’ancienne médina dans le quartier des Andalous, cette maison de 250 ans surprend par le raffinement de son décor. Les stucs d’une richesse culturelle rare constituent un décor dissimulant de nombreux symboles, qui pourront être appréciés dans un patio chauffé l’hiver et climatisé l’été.