Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
la vie éco, il y a 1 an

Le modèle de Tamwil El Fellah peut être dupliqué en Afrique
CAM a été mis en avant en matière de financement des agriculteurs. Tamwil El Fellah a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement. La stratégie du groupe repose sur la segmentation, la proximité et l’adaptation des produits.


Le secteur agricole en Afrique subit les contrecoups de la conjoncture, matérialisée par les aléas climatiques, mais aussi du financement. La plupart des exploitants agricoles n’ont pas une large connaissance des produits de financement et même s’ils en sont bien informés, ils n’y ont pas accès, soit parce qu’ils présentent peu ou pas de garanties, ou parce que le coût de financement revient cher. D’où la nécessité de créer des instruments de financement adaptés. Cette problématique a fait l’objet d’un side event organisé par le Crédit Agricole du Maroc le 11 novembre, au stand de l’initiative pour l’adaptation de l’agriculture en Afrique, avec l’Agence française de développement. En vue de favoriser cette adaptation, Anne Sophie Kervella, chargée de mission à l’AFD, a souligné que le développement du secteur agricole devra se réaliser par le déploiement d’un écosystème complet dont le financement est un des éléments clés. Ainsi, il faudrait renforcer les liens entre le secteur financier et le secteur agricole, adapter les services financiers aux besoins des agriculteurs et aussi réduire le coût de financement.

Dans ce cadre, l’expérience de CAM a été mise en avant puisque le groupe bancaire a toujours été présent pour apporter les fonds nécessaires tant aux agriculteurs de taille qu’aux petites exploitants. En effet, le groupe opère par segmentation. Sur 1,5 million de dossiers de financement, CAM estime que 20% sont potentiellement bancables, 40% nécessitent une mise à niveau et ne présentent pas de garanties et le reste est constitué essentiellement de petites exploitations et sont donc réorientées vers la fondation du groupe. Mustapha Chehhar, directeur du pôle vert du Crédit Agricole du Maroc, explique que le succès de la banque dans le financement agricole réside entre autres dans sa macro-segmentation ; sa proximité avec l’agriculteur ainsi que l’adaptation de ses crédits aux besoins des exploitants et ce, en fonction des filiales. Rappelons que le groupe propose une large palette des crédits dont Achamil, Saqui, Biofilaha, Istitmar, Taysir… Pour sa part, Tamwil El Fellah, qui affiche une bonne santé, a pour mission principale de financer tout porteur de projet agricole viable, non éligible au financement bancaire dont les surfaces agricoles varient de 1 à 5 hectares.

En tout cas, «le modèle de financement Tamwil El Fellah de CAM peut être dupliqué en Afrique vu qu’il répond aux problématiques spécifiques de l’adaptation de l’agriculture du continent et compte tenu aussi du fait que 80% des terres agricoles dans le continent sont de petite taille», assure M.Regag. Il a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement performant compte tenu de la segmentation à laquelle le groupe bancaire procède avant de diriger les projets vers tel ou tel instrument de financement et des canaux de distribution utilisés.

D’un point de vue global, Mme Kervela estime que l’approche adaptée à l’agriculture en Afrique devra être une approche globale, qui vise à soutenir tout l’écosystème du secteur agricole que ce soit au niveau des outils de production, de commercialisation et de gestion des risques.

D’ailleurs, le financement agricole doit répondre à plusieurs objectifs dont, rendre l’exploitation agricole attractive pour le secteur bancaire; structurer l’offre de financement en définissant les stratégies, les produits et les compétences ; soutenir les mécanismes de couverture des risque et promouvoir l’innovation financière.




lire la suite sur le site la vie éco
Lire aussi

Le polisario a procédé à des tirs de sommation contre une patrouille de la Minurso

Des éléments armés appartenant au front polisairo ont intercepté, le 16 mars dernier, une équipe d’observateurs militaires de la Minurso, et procédé à des tirs de sommation, a déclaré jeudi le porte-parole de l’Onu, Stéphane Dujarric.....
Maroc-UE Les négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche lancées demain vendredi.

Le Maroc et l'Union européenne (UE) entament, vendredi à Rabat, les négociations en vue du renouvellement du protocole de partenariat dans le domaine de la pêche, a annoncé le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.
Le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé présente ses lettres de créance au président des Maldives

Le président de la République des Maldives, Abdulla Yameen Abdul Gayoom a reçu, mercredi, le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé, basé à New Delhi, Mohamed Malki, qui lui a remis ses lettres de créance.
Parlement, une session prometteuse en débats et… en polémiques.

La session de printemps s’ouvre vendredi 13 avril alors que la session extraordinaire n’est toujours pas clôturée. Le projet de loi portant réforme du livre V du code de commerce a été adopté en deuxième lecture. La réforme de l’enseignement, la langue amazighe, le droit de grève, le code pénal, autant de sujets qui feront débat ces quatre prochains mois.
Daoudi rassure sur l'approvisionnement des marchés durant Ramadan.

Le marché national sera approvisionné en denrées alimentaires de façon normale durant le mois de Ramadan, a assuré, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé des Affaires générales, Lahcen Daoudi.
Syndicats : le gouvernement prépare un énième projet de loi .

Alors que l’UNTM soutient l’initiative du gouvernement, les autres centrales craignent une tentative de contrôle de l’action syndicale.
L’UE mandate la Commission européenne pour négocier un nouveau protocole incluant le Sahara marocain.

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a adopté, lundi, le mandat de négociation confirmant la poursuite du partenariat entre le Maroc et l’UE dans le secteur de la pêche, a-t-on appris de source européenne.
El Othmani: "J'ai quitté les Affaires étrangères à la demande de Benkirane pour céder la place à Mezouar".

Saad Eddine El Othmani soutient que, malgré les divergences, il n'a jamais critiqué Abdelilah Benkirane et la direction du parti. Lors d'une allocution devant les députés du PJD, il est également revenu sur son départ du ministère des Affaires étrangères.
Le ministère de la santé veut relancer la pratique de l'allaitement maternel.

Riche en lipides et en glucides, se digère bien et diminue les allergies. Les vertus du lait maternel sont innombrables. C'est afin de promouvoir ce mode d'alimentation aux bienfaits infinis que le ministère de la santé a lancé une campagne nationale mobilisant plusieurs professionnels du secteur auprès des futures mamans.
Réunion jeudi du Conseil de gouvernement.

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ASUS - ECTASUS22T33
22'
Résolution : 1366x768
Contraste : 1000:1

Leguide Voyage


El Minzah
Parmi les nombreux établissements hôteliers de Tanger, celui qui, de par sa haute catégorie surpasse de loin tous les autres est, sans conteste, l'El Minzah Hôtel.