Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
la vie éco, il y a 5 mois

Le modèle de Tamwil El Fellah peut être dupliqué en Afrique
CAM a été mis en avant en matière de financement des agriculteurs. Tamwil El Fellah a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement. La stratégie du groupe repose sur la segmentation, la proximité et l’adaptation des produits.


Le secteur agricole en Afrique subit les contrecoups de la conjoncture, matérialisée par les aléas climatiques, mais aussi du financement. La plupart des exploitants agricoles n’ont pas une large connaissance des produits de financement et même s’ils en sont bien informés, ils n’y ont pas accès, soit parce qu’ils présentent peu ou pas de garanties, ou parce que le coût de financement revient cher. D’où la nécessité de créer des instruments de financement adaptés. Cette problématique a fait l’objet d’un side event organisé par le Crédit Agricole du Maroc le 11 novembre, au stand de l’initiative pour l’adaptation de l’agriculture en Afrique, avec l’Agence française de développement. En vue de favoriser cette adaptation, Anne Sophie Kervella, chargée de mission à l’AFD, a souligné que le développement du secteur agricole devra se réaliser par le déploiement d’un écosystème complet dont le financement est un des éléments clés. Ainsi, il faudrait renforcer les liens entre le secteur financier et le secteur agricole, adapter les services financiers aux besoins des agriculteurs et aussi réduire le coût de financement.

Dans ce cadre, l’expérience de CAM a été mise en avant puisque le groupe bancaire a toujours été présent pour apporter les fonds nécessaires tant aux agriculteurs de taille qu’aux petites exploitants. En effet, le groupe opère par segmentation. Sur 1,5 million de dossiers de financement, CAM estime que 20% sont potentiellement bancables, 40% nécessitent une mise à niveau et ne présentent pas de garanties et le reste est constitué essentiellement de petites exploitations et sont donc réorientées vers la fondation du groupe. Mustapha Chehhar, directeur du pôle vert du Crédit Agricole du Maroc, explique que le succès de la banque dans le financement agricole réside entre autres dans sa macro-segmentation ; sa proximité avec l’agriculteur ainsi que l’adaptation de ses crédits aux besoins des exploitants et ce, en fonction des filiales. Rappelons que le groupe propose une large palette des crédits dont Achamil, Saqui, Biofilaha, Istitmar, Taysir… Pour sa part, Tamwil El Fellah, qui affiche une bonne santé, a pour mission principale de financer tout porteur de projet agricole viable, non éligible au financement bancaire dont les surfaces agricoles varient de 1 à 5 hectares.

En tout cas, «le modèle de financement Tamwil El Fellah de CAM peut être dupliqué en Afrique vu qu’il répond aux problématiques spécifiques de l’adaptation de l’agriculture du continent et compte tenu aussi du fait que 80% des terres agricoles dans le continent sont de petite taille», assure M.Regag. Il a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement performant compte tenu de la segmentation à laquelle le groupe bancaire procède avant de diriger les projets vers tel ou tel instrument de financement et des canaux de distribution utilisés.

D’un point de vue global, Mme Kervela estime que l’approche adaptée à l’agriculture en Afrique devra être une approche globale, qui vise à soutenir tout l’écosystème du secteur agricole que ce soit au niveau des outils de production, de commercialisation et de gestion des risques.

D’ailleurs, le financement agricole doit répondre à plusieurs objectifs dont, rendre l’exploitation agricole attractive pour le secteur bancaire; structurer l’offre de financement en définissant les stratégies, les produits et les compétences ; soutenir les mécanismes de couverture des risque et promouvoir l’innovation financière.




lire la suite sur le site la vie éco
Lire aussi

Abdelilah Benkirane n’est plus le chef du gouvernement

Abdelilah Benkirane a été démis de ses fonctions à la tête du gouvernement marocain après un décret royal publié mercredi 15 mars 2017.
Habib El Malki représente S.M. le Roi au 60e anniversaire de l'indépendance du Ghana

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, effectue depuis lundi une visite à Accra, où il a représenté S.M. le Roi Mohammed VI aux festivités organisées à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de la République du Ghana.
Chambres du Parlement Première réunion de la commission de coordination

La commission chargée de la coordination entre les deux Chambres du Parlement a tenu, récemment, la première réunion de cette présente législature, sous la présidence de Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, et d'Abdelhakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers.
La jeunesse du PJD veut la libération de ses membres poursuivis pour apologie du terrorisme

Ils avaient commenté sur les réseaux sociaux l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie
Ces partis qui changent de tête cette année

Si Hamid Chabat est candidat à sa propre succession à la tête du parti de l’Istiqlal, aucun Usfpéiste ne se déclare encore comme challenger de l’actuel premier secrétaire du parti, Driss Lachgar.
Al-Hoceima : 27 éléments des forces de l’ordre blessés

Selon les autorités locales de la province d’Al Hoceima, «l’intervention s’est déroulée dans le respect total des règles et dispositions légales, afin de disperser ces attroupements et rétablir le trafic routier».
Mezouar à la radio «RFI» «Le Maroc a toujours été dans l’Afrique»

L’écrasante majorité des pays africains voit d’un bon œil le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar.
Le modèle de Tamwil El Fellah peut être dupliqué en Afrique

CAM a été mis en avant en matière de financement des agriculteurs. Tamwil El Fellah a même été reconnu par la FAO et l’AFD comme modèle de financement. La stratégie du groupe repose sur la segmentation, la proximité et l’adaptation des produits.
La feuille de route de l’après- COP22

C’est un discours clair que le Souverain a prononcé à Marrakech à l’occasion du Segment de Haut Niveau de la COP22.
Coopération La Libye salue le rôle du Maroc dans le processus de réconciliation

Le Maroc est un pays qui soutient constamment le processus de réconciliation et de dialogue entre les différents protagonistes libyens, a affirmé, mardi à Marrakech, le vice-président du Conseil présidentiel du gouvernement d'entente nationale libyenne, Moussa El Kouni.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Sony - VPL EX7 - Projecteur LCD
Sony VPL EX7 - Projecteur LCD - 2000 ANSI lumens - XGA (1024 x 768) - 4:3

Leguide Voyage


L’Ambre
En plein cœur d’une cité médiévale réputée pour sa gastronomie, L’Ambre met à votre disposition l’une des tables les plus raffinées de la ville. Dans la grande tradition de la cuisine fassie, notre restaurant vous propose une sélection des mets les plus authentiques et sophistiqués. Vous aurez la possibilité d’être accueillis dans l’un de nos trois salons, autour de la piscine ou sur la terrasse.